Histoire de la chiropratique

Daniel David Palmer (1845-1913) : le fondateur de la chiropratique.

DD Palmer est né en 1845, au Canada. Curieux de tout, il pratiquera de nombreux métiers au cours de sa vie : enseignant, fermier, épicier, apiculteur, horticulteur...

Ayant un don particulier pour soigner et étant passionné par les sciences, il commença à étudier l'ostéopathie et le magnétisme dans les années 1880. En 1888, il s'installa à Davenport, Iwoa, et ouvrit sa première consultation en tant que magnétiseur-guérisseur.

C'est en 1895 qu'il réalisa son premier ajustement. Harvey Lillard, le concierge de son immeuble, était partiellement sourd depuis 17 ans, suite à un faux mouvement du dos. DD Palmer lui proposa de l'examiner. Il constata alors une bosse prononcé à la base de son cou, signifiant, pour lui qu'une vertèbre était déplacée. DD appliqua une force précise sur la vertèbre pour la "repositionner", Mr Lillard retrouvra l'audition.

Tenace et curieux, DD Palmer commença donc à enquêter sur la relation entre la colonne vertébrale et le reste de l'organisme.

A la suite à ses recherches, il conclu qu'il existait une relation intime entre le système nerveux et la colonne vertébrale. Il remarqua également qu'une vertèbre déplacée pouvait affecter le tonus nerveux et, par conséquent, l'information et l'énergie transmises par ce dernier. La santé du patient dépendait donc du bien être de la colonne vertébrale et du système nerveux.

Fort de son soutient pour DD Palmer, c'est son ami polyglotte le révérend Weed qui lui proposa d'utiliser des mots grecs pour nommer cette nouvelle discipline.
"Kheir" signifiant main et "praktikos" signifiant pratique. La chiropratique était née.

DD Palmer consacra la fin de sa vie au développement de la chiropratique. En 1897, il créa la toute première école de chiro, la Palmer Chiropractic School and Cure à Davenport, Iwoa, qui deviendra plus tard la Palmer School of Chiropractic. 

Bartlett Joshua Palmer (1882-1961) : le développeur de la chiropratique.

Suite à la découverte de son père DD Palmer, BJ fut la personne idéale pour transmettre, enseigner et développer la chiropratique en Amérique du Nord ainsi que dans le monde entier. Sans son travail, la chiropratique ne serait pas aujourd'hui la 3e profession de santé au monde !

Il gradua de la Palmer School of Chiropractic en 1902 puis pris la tête de l'école en 1906 quand son père est emprisonné pour exercice illégal de la médecine.

Voulant donner un aspect plus scientifique à la chiropratique, il ouvrit un centre de recherche, la BJ Palmer Research Clinic, au sein de l'école. BJ étudia consciencieusement la radiologie afin de visualiser les effets des subluxations et des ajustements vertébraux. Il analysa plus de 15 000 patients, mesurant leur état de santé selon des paramètres médicaux bien précis, avant et après un ajustement. Il pu ainsi démontrer de réelles amélioration suite à un traitement chiropratique. 

Il créa également une clinique ayant un programme très précis et naturel : des ajustements, une alimentation saine, des entrainements à la pensée positive et des exercices physiques. Il atteint un niveau de succès significatif et les gens venaient du monde entier pour se faire traiter de ses mains.

Mabel Heath Palmer (1885-1949) : La première dame de la chiropratique. 

"Derrière chaque grand homme se cache toujours une femme de feu". Mabel apporta un soutien inconditionnel à son mari, BJ, et l'aida au développement de la chiropratique.

Après avoir obtenu son diplome en chiropratique en 1904, elle approfondi ses connaissances en anatomie et devient, en 1906, professeur d'anatomie à la Palmer School of Chiropractic. Elle enseigna pendant près de 30 ans. Suite à de nombreux travaux de recherche, elle écrivit également un livre sur l'anatomie humaine du point de vue chiropratique, fortifiant ainsi l'aspect scientifique de cette discipline.

C'est trois figures emblématiques ont joué un rôle important dans la fondation et le développement de la chiropratique à travers le monde, laissant derrière eux une profession pleine d'avenir.

Facebook
Instagram