L’automne 🍂

En mĂ©decine chinoise, l’automne est synonyme de purification et de nettoyage. C’est la meilleure pĂ©riode de l’annĂ©e pour dĂ©toxifier son corps, tonifier ses poumons, dĂ©sencombrer ses organes, rĂ©chauffer son organisme et stimuler son systĂšme immunitaire Ă  l’arrivĂ©e de l’hiver.

Portrait chinois de l’automne :

Une Ă©volution de la vie : la naissance

Un organe : le poumon et le gros intestin

Un élément : le métal

Une couleur : le blanc

Une Ă©motion : la tristesse

Un climat : la sécheresse

Une saveur : le piquant

Un tissu : la peau

Un sens : l’odorat

Une orientation : l’ouest

Un moment de la journée : la soirée

En automne, on tonifie nos poumons.

Les poumons ont pour but d’apporter l’Ă©nergie et le sang dans tout l’organisme ainsi que de protĂ©ger le corps contre les agressions extĂ©rieures (virus, froid, bactĂ©rie…).

En purifiant nos poumons et en travaillant sur notre respiration, ils seront plus aptes Ă  faire face aux changements de tempĂ©rature, Ă  protĂ©ger le corps des agressions virales et Ă  Ă©liminer les toxines accumulĂ©es dans l’organisme.

  • Exercice de respiration : La respiration en 4 temps.

Cet exercice peut ĂȘtre rĂ©alisĂ© couchĂ©, assis ou debout. Le but Ă©tant de se concentrer sur sa respiration et de porter attention au corps.

Inspirer en comptant jusqu'à 4, bloquer 4 secondes la respiration, expirer en comptant jusqu'à 4 et bloquer la respiration 4 secondes. Répéter ce cycle 6 fois. Refaire ensuite l'enchainement sur 5 temps puis sur 6 temps, 7 temps et pour finir sur 8 temps.

 

  • Renforcer l'energie du poumon : Tisane aux baies de goji. 

Faire infuser pendant 5 minutes, une poignet de baie de goji dans de l'eau chaude. Boire la tisane et manger les baies réhydratées à raison de 1 fois par jour de façon préventive.

 

  • Stimuler le point d'acupression du poumon : Masser le P7 du mĂ©ridien du poumon (Ă  environ 2 doigts au dessus du pli du poignet).

En automne, on prend soin de ses intestins :

Le gros intestin reçoit les dĂ©chets venant de l’intestin grĂȘle et les compacte sous forme de selles. Il joue Ă©galement un rĂŽle dans le mĂ©tabolisme des liquides du corps.

  • Exercice de respiration :

En pratiquant réguliÚrement des exercices de respiration (cohérence cardiaque avant les repas ou respiration en 4 temps), le corps gÚre mieux le stress et sa production de cortisol. Le taux de cortisol étant diminué, la réaction inflammatoire de l'intestin sera plus faible.

 

  • Prendre soin de la flore intestinale :

Il est conseillé de consommer réguliÚrement des aliments lactofermentés (kéfir, kombucha) pour prendre soin de sa flore intestinale. L'automne est une excellente période pour réaliser une cure de probiotiques afin de nourrir sa flore.

 

  • Eviter la constipation : 

Augmenter les fibres dans ses repas (légumes et fruits frais, légumineuses, son de blé) ainsi que la chlorophylle (légumes verts, spiruline, jus d'herbe).

Le matin, commencer la journée en buvant un verre d'eau chaude avec du jus de citron et un peu d'huile d'olive.

Manger lentement et bien mastiquer.

 

  • Eliminer les produits laitiers et le sucre pour ne pas surcharger le gros intestin : 

Les produits laitiers favorisent la production de mucus qui sera ensuite stocké dans les poumons, pouvant ainsi entrainer des pathologies ORL (sinusites, otites, bronchites).

Le sucre va affaiblir le systÚme immunitaire présent au niveau des intestins.

L’alimentation de l’automne est piquante :

En automne, la médecine chinoise recommande de manger des aliments piquants pour renforcer les poumons et le gros intestin :

LĂ©gumes : radis, navet, poireaux, panais, carottes, salcifis

Fruits : pommes, poires, chĂątaignes

Oléagineux : noix

Épices : cannelle, piment de Cayenne, poivre noir, gingembre, muscade

Viandes et poissons blancs : canard, oie, sole

Céréales à petites doses et sans gluten : millet, igname.

Les bons gestes de l’automne :

L’automne Ă©tant une saison de transition, il est important de ralentir son rythme. En nous couchant plus tĂŽt, nous prĂ©parons notre corps Ă  faire face Ă  l’hiver.

L’automne est Ă©galement une excellente pĂ©riode pour faire le tri dans ce dont on n’a plus besoin. C’est le moment de se tourner vers soi-mĂȘme et de faire le point.

Renforcer son systĂšme immunitaire avant l’arrivĂ©e des grands froids :

  • Par les plantes :
    Le jus d’argousier : 2 Ă  4 cuillĂšres Ă  cafĂ© par jour pendant 3 semaines.
    La tisane de racine d’astragale : 1 cuillĂšre Ă  cafĂ© par tasse. En cure : 2 Ă  3 tasses par jour pendant 6 jours et une pause le 7e jour. A boire pendant toute la saison.
  • Par les huiles essentielles :
    Dans un rĂ©cipient, mĂ©langer : 10 gouttes d’HE d’encens oliban, 10 gouttes d’HE de ravinstara, 10 gouttes d’HE d’eucalyptus radiĂ©, 5 gouttes d’HE de thym Ă  thymol, 5 gouttes d’HE de cannelle de Ceylan. Utiliser ce mĂ©lange en diffusion : 5 Ă  6 gouttes, 2 Ă  3 fois par semaine ou en inhalation sĂšche : 2 gouttes sur un mouchoir, 1 fois par jour.
  • Par une cure de vitamine C :
    Faire une cure d’acĂ©rola (petite cerise d’amĂ©rique du sud trĂšs riche en vitamine C mais Ă©galement en vitamine B5, vitamine A et manganĂšse) pendant 1 Ă  3 mois.

Pour soigner un rhume :

DĂšs les premiers symptĂŽmes du rhume :

Faire une cure de vitamine C (acérola) pour booster la systÚme immunitaire,

Boire des tisanes de gingembre, thym et eucalyptus,

Se laver le nez avec des sprays d’eau de mer et se masser les sinus,

Manger léger (privilégier les soupes) et éviter les aliments gras et sucrés,

Faire des inhalations d’HE de ravinstara, thym Ă  thymol et eucalyptus radiĂ© (1 goutte de chaque HE).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Prendre RDVDoctolib
Facebook
Instagram