Télétravail et mal de dos

Télétravail et mal de dos

Dans l'urgence de la situation actuelle, le télétravail s'est développé très rapidement en France. Adepte ou non, un grand nombre de travailleurs se voient obligés de continuer à télétravailler lors de ce second confinement. Mais à quel prix pour votre dos ? 

Un espace de travail pas toujours adapté.

Malheureusement, nous ne disposons pas tous d’un espace de travail adapté chez nous. Pas de vrai bureau, pas de fauteuil d’ordinateur ergonomique, parfois avachi dans le canapé, sur la table basse ou sur une chaise dure sur la table à manger ? Une bonne position au travail est indispensable au bien être du corps et de la colonne vertébrale. En effet, garder une mauvaise position sans bouger pendant plusieurs heures va entrainer des tensions musculaires et des douleurs articulaires, notamment au niveau des cervicales et des lombaires.

L’augmentation de la sédentarité.

Le confinement ainsi que le télétravail ont tous deux tendances à diminuer l’activité physique et à augmenter la sédentarité. Contrairement au premier confinement où nous avions tendance à vouloir profiter d’une balade au soleil, avec l’hiver qui approche, les balades dans le froid et la pluie sont beaucoup moins tentantes. Pourtant la sédentarité est l’ennemie numéro un d’une bonne santé et d’une bonne fonction vertébrale.

Quelques conseils pour éviter le mal de dos.

  • La bonne position pour le télétravail : si possible, il est conseillé de choisir une pièce autre que les lieux de vie pour ne pas mélanger travail et vie personnelle.
    Privilégiez une chaise confortable, enveloppant bien le dos, les pieds bien à plat sur le sol, le bassin à 90° et éviter le plus possible de croiser les jambes (de façon répétée, cette position entraine des déséquilibres du bassin). Sur le bureau, les poignets doivent être à plat, les coudes à 90° et les épaules le plus relâché possible. L’ordinateur est à hauteur des yeux ou légèrement plus bas pour éviter de forcer sur les cervicales.
  • Se lever régulièrement et s’étirer : il est recommandé de faire des pauses de 5 à 10 min toutes les heures. Se lever, faire des étirements, bouger un peu permet de se remettre au travail plus efficacement et d’éviter les douleurs dues à de mauvaises positions prolongées.
  • Faire de l’exercice : il est important de ne pas tomber dans la sédentarité et de continuer à faire de l’exercice. Sortir marcher une demi heure dans la journée, faire du yoga, du renforcement musculaire, du footing… Il est recommandé de faire 2h30 par semaine minimum si l’exercice est modéré ou 1h30 minimum si l’exercice est soutenu. L’exercice physique permet de renforcer la musculature du dos, de diminuer la dépression et l’anxiété, d’équilibrer l’énergie du corps, de contrôler le poids, d’améliorer le sommeil et d’augmenter le bien-être physique et mental.
  • Ne pas oublier de se couper du travail aux heures de sortie : travailler à la maison ne signifie pas être disponible 24h/24. Gardez des horaires de travail, pensez à couper l’ordinateur et le téléphone. Profitez de ces temps libres pour prendre soin de vous, pour vos loisirs et pour votre famille.

En quoi le chiropracteur peut vous aider ?

Pour réduire les maux de dos déjà présents mais également en préventif, le chiropracteur peut vous accompagner lors du confinement. En plus des soins chiropratiques, il pourra vous donner des conseils posturaux, des exercices vous correspondant, des étirements pour soulager votre douleur et bien d’autres conseils pour vous aider à télétravailler et à traverser cette période si spéciale.

Facebook
Instagram